De quoi s’agit le crowdlending ?

Le crowdlending est une pratique visant à aider les PME et les TPE tout en permettant aux prêteurs de faire des bénéfices. De quoi s’agit-il vraiment ? Ce concept sera développé tout au long de cet article.

Présentation du crowdlending

Le crowdlending est une sous-branche du crowdfunding ou financement participatif. Comme son nom anglophone l’indique (crowd = foule, lending = prêt), il s’agit d’un prêt participatif par la foule. En d’autres termes, les prêts sont disposés par plusieurs personnes afin d’atteindre un capital défini.

Ce sont généralement les PME et les TPE qui peuvent en bénéficier. Pour ce faire, les prêteurs s’inscrivent sur des plateformes qui ont la charge de recevoir les candidatures des bénéficiaires. Sur ce point, ces plateformes mettent en place des standards afin d’accepter les projets les plus viables pour assurer l’investissement des prêteurs.

Le prêteur peut directement investir son épargne auprès des projets de son choix sans passer par la banque. Effectivement, le principe de crowdlending est mis en place par les entités bancaires en utilisant l’argent épargné par ses clients pour les prêter à ceux qui souscrivent aux emprunts.

Les avantages

Le crowdlending est une opportunité pour chacun d’apprendre à investir. Cela consiste à déployer une certaine somme sur un domaine précis afin de la récupérer plus tard avec des intérêts conséquents. C’est donc un excellent moyen pour faire travailler son argent et le rentabiliser.

Investir dans le prêt participatif ne nécessite également que peu de compétences, car la majorité est assurée par la plateforme. Pour se lancer, le prêteur n’aura qu’à s’inscrire et sélectionner le projet qui lui semble le plus viable. De plus, il n’est pas rare que l’investisseur en herbe bénéficie d’un accompagnement offert par la plateforme intermédiaire.

Pour les emprunteurs, ce système de prêt est avantageux, car il est plus transparent que celui proposé par les banques. Ainsi, les PME et les TPE ont donc plus de chance de pouvoir lever les fonds nécessaires pour bien démarrer leurs activités.

Ce qu’il faut savoir avant d’y souscrire

Comme pour tout investissement, il faut noter que le crowdlending n’est pas sans risque. C’est pourquoi vous ne devez pas vous précipiter quand vous débutez dans ce domaine. La première règle est donc de ne pas investir de l’argent dont vous avez besoin pour vivre.

Ensuite, il est également important de ne pas mettre tous vos œufs dans le même panier. Pour ce faire, vous pouvez diversifier vos placements sur différents projets. Ainsi, vous ne perdrez pas l’entièreté de votre capital en cas d’imprévu.

Femmes entrepreneuses : comment parviennent-elles à s’imposer dans la société ?
10 conseils à suivre pour créer sa start-up