Comptoir de caisse, comment l’organiser ?

Dans les industries, vous savez que le design et la décoration sont des atouts majeurs pour attirer et fidéliser les clients. Aujourd’hui, la tendance est de permettre la personnalisation sur tous les canaux de consommation. Les services et les lieux qui les composent deviennent de véritables parcours émotionnels, réengageant les achats et évoquant le plaisir de consommer. Dès l’accueil, les clients doivent ressentir la cohésion de l’équipe autour du concept et de tous les détails qui composent leur expérience. La caisse enregistreuse est le premier élément visible lorsque l’on pénètre dans les locaux. Il dramatise l’espace. Par conséquent, sa mise en scène doit être parfaitement agencée.

Appréhender l’espace commercial

Dans un premier temps, il est important d’identifier les principales zones qui composent votre point de vente. Bien que cela dépende largement de la nature de chaque commerce, on retrouve typiquement les espaces suivants : façades et vitrines, espaces de passage, espaces d’exposition, points de vente, espaces d’accueil clients et espaces annexes. Ces différentes zones peuvent être qualifiées de chaudes ou de froides selon le nombre de clients les utilisant. La zone dite chaude est l’endroit où les consommateurs restent le plus longtemps ou le plus susceptible de rester, comme les entrées, les vitrines, le comptoir caisse magasin. Les régions froides sont les zones les moins préoccupantes pour les touristes, le comptoir caisse boutique doit donc être renforcé.

Mobilier et décoration d’intérieurs

Le mobilier, la décoration et l’aménagement des points de vente vous aident à concevoir votre comptoir de caisse et à faciliter les parcours des clients dans vos magasins. Dans cette optique, il faut prendre en compte tous les champs définis ci-dessus et les adapter à chaque cas particulier. L’agencement des meubles de vente au détail crée un chemin clair pour les consommateurs tout en permettant la libre circulation dans tout le magasin. Par exemple, certaines marques connues mettent en place un parcours quasi-unique que le visiteur est obligé de suivre, dans le but de lui montrer la quasi-totalité de leurs produits. Notez cependant qu’il s’agit d’une stratégie risquée et pas pour tout le monde. Si vous envisagez de l’appliquer à votre entreprise, vous devez d’abord bien comprendre vos clients potentiels. Plusieurs études psychologiques révèlent une tendance à faire ce voyage dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ce sont des informations précieuses pour commencer à concevoir ce chemin. Disposez étagères, étagères, cornières, paniers suspendus, totems et autres mobiliers commerciaux de point de vente pour marquer le parcours que vous souhaitez faire emprunter à vos clients. Le contraste entre les revêtements de sol, les revêtements muraux ou l’éclairage peut aider à créer un centre d’attention ou à différencier les différentes zones. Sur plusieurs surfaces, ces stratégies sont utilisées afin d’identifier la zone exposée en fonction du type de sol utilisé, et il est aussi courant de trouver des tapis qui indiquent le chemin à parcourir dans de nombreux magasins.

La situation du comptoir

Le positionnement du comptoir caisse boutique doit tenir compte du type d’activité et de la destination de la zone dans le cadre de l’interaction avec les clients. Dans quelques établissements, les comptoirs sont les endroits où l’on reçoit les visiteurs et où l’on donne des conseils sur des produits ou des services. Il est donc judicieux de l’installer dans la zone d’entrée afin que les consommateurs puissent entrer en contact avec le personnel dès leur arrivée. Dans d’autres cas, il est utilisé exclusivement comme point de vente, il est ainsi préférable de le placer sur le côté à la fin du parcours client. Il y a aussi la possibilité que le comptoir cumule les fonctions de caissier et de bureau de renseignements ; alors de préférence au centre de l’établissement, en pleine vue.

Les bons plans pour une signalétique réussie
Astuces pour choisir le bon mobilier de coiffure